CYCLONE «IDAI»

Cyclone «Idai»: Urgence au Mozambique – Demande d‘aide

Le cyclone qui a balayé le Mozambique en mars 2019 a causé des dégâts importants. L’ASEM de Beira est également touchée. Tout manque : eau potable, nourriture et abri. Le bureau de l’ASEM à Beira et le centre scolaire de Macurungo ont été presque entièrement détruits et le centre scolaire de Manga a subi des dégâts considérables.

Les parents et les enfants qui ont perdu leur maison utilisent les centres scolaires comme résidence temporaire. L’ASEM a un besoin urgent de dons pour leur fournir de l’eau potable et de la nourriture.

La reconstruction de l’infrastructure de Beira commencera dès que possible. Nous avons également besoin de dons pour cela.

La Situation

La situation est catastrophique, inimaginable. Des milliers de nos bénéficiaires ont perdu tous leurs biens et leurs maisons. Nos écoles et nos centres de Beira n’ont pas de toits, de fenêtres et certaines portes ont disparu, certains murs sont détruits.

La plupart des arbres ont été abattus ou déracinés par la force du vent (jusqu’à 280 km/h), tombant souvent sur des maisons, les détruisant et causant des blessures et des décès. Des milliers de familles sont temporairement logées dans des écoles, des centres, chez des parents ou des amis, la plupart sans nourriture ni eau potable.

L’ASEM accueille de nombreuses familles dans des conditions d’infrastructure existantes.

Des maladies épidémiques comme le choléra touchent déjà de nombreuses personnes. Le paludisme est en hausse et les hôpitaux sont surchargés. Manque de médicaments.

Après 10 jours, l’eau potable (eau canalisée) est arrivée, mais tout le monde n’y a pas accès.

L’électricité n’est pas encore disponible. La plupart des lignes électriques ont été détruites. La communication (par téléphone) est revenue, mais a fonctionné de façon sporadique. L’Internet fonctionne avec beaucoup de difficultés ou n’est pas disponible.

Actuellement, nous aidons nos bénéficiaires principalement avec de la nourriture et de l’eau.

90% des habitants de Beira ont presque tout perdu et notre aide n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan.

L’ASEM soutient environ 6000 bénéficiaires directs. 2000 d’entre eux sont gravement touchés : Des maisons ont été complètement détruites et d’autres gravement endommagées. Ils n’ont pas accès à la nourriture ni à l’eau potable.

Le ministère de l’Éducation a exigé que toutes les écoles reprennent leurs activités dès que possible.

C’est pourquoi nous devons au moins recouvrir nos bâtiments scolaires pour que nos 4500 élèves soient protégés du soleil et de la pluie.

Actions urgentes

  • Un repas (bouillie) par jour pour les 4500 écoliers pendant les 2 prochains mois.
  • Matériel d’hygiène et moustiquaires
  • les fournitures scolaires
  • les matériaux de construction pour la reconstruction des logements des bénéficiaires
  • matériaux de construction pour la reconstruction des écoles de l’ASEM
  • matériaux de construction pour la reconstruction des centres ASEM

Comment pouvez-vous aider ?

Votre don peut être ponctuel ou récurrent et sera utilisé comme suit (les coûts sont basés sur le taux de change et l’évolution des prix):

  • Ensemble d’aliments de base pour nos bénéficiaires pendant 2 mois, Kit de base pour 6000 enfants CHF 23.50/enfant par mois
  • Une bouillie par jour pour les écoliers pendant 2 mois, Porridge 4500 enfants CHF 9/enfant/mois
  • Matériel hygiénique et moustiquaires pour 2 mois, Kit d’hygiène pour 6000 enfants CHF 6/enfant/mois, Vêtements, chaussures et moustiquaires CHF 56/enfant
  • Matériel scolaire: Enfants du primaire (2500) CHF 59/enfant, Enfants du secondaire (2000) CHF 200/enfant


Projets prévus

Si vous souhaitez vous impliquer dans l’un des projets d’extension, nous nous ferons un plaisir de vous envoyer les descriptifs correspondant à l’un des projets suivants:

  • Reconstruction de l’école ASEM de Macurungo, CHF 49’000
  • Reconstruction de l’école de Manga de l’ASEM, CHF 62’000

Contactez-nous!

Aidez avec un don !

Galerie